50px

HISTORIQUE 

50px
Bloc texte

Savoir d’où l’on vient, pour comprendre où l’on va

Aujourd’hui prisés par les municipalités, les processus participatifs et la consultation citoyenne en étaient à leurs balbutiements lorsque Conscience urbaine a commencé à développer son expertise en la matière, il y a 15 ans.

C’est à la suite d’un projet de photographie nocturne qui fait émerger la question de la sécurité urbaine aux abords de la voie ferrée du Canadien Pacifique que Fanie St-Michel fonde l’organisme en 2008. Ce projet remporte le prix « Sécurité des femmes » dans la catégorie « Aménagement sécuritaire des lieux publics » remis par nom de l’organisme, et attire l’attention sur la scène internationale. Mais, surtout, il incarne l’essence de Conscience urbaine en réfléchissant à l’espace urbain et à la manière dont l’art peut en éclairer la portée sociale.

Les citoyen·nes au cœur 

Constitué en OBNL, un modèle qui reflète bien ses caractères collectif, durable et socialement responsable, Conscience urbaine fournit un accompagnement sur-mesure aux municipalités. Il intervient notamment à titre d’expert-conseil en amont des projets d’aménagement, mène de nombreux processus participatifs et agit comme diffuseur culturel et organisme de création artistique.

Comptant sur un vaste réseau de partenaires d’expérience, Conscience urbaine se distingue par son approche multidisciplinaire centrée sur les citoyen·nes et leur appropriation de l’espace public. Inspirée par la médiation culturelle, cette approche prend en considération les réalités sociales des personnes consultées et mise sur une communication adaptée pour rassembler les citoyen·nes autour des projets proposés.

50px